Sportifs

ENDURANCE
FORCE

La diététique des sportifs

Pour pouvoir vous améliorer sans être mettre votre organisme en surmenage, afin d’éviter les blessures et favoriser une bonne récupération votre alimentation doit s’adapter à vos objectifs sportifs. Alors, ensemble, lors de nos rendez-vous, nous pourrons faire le point sur votre activité, son intensité et sur vos objectifs afin de couvrir vos besoins nutritionnels.

Pourquoi adapter son alimentation?

Que le sport que vous pratiquiez soit basé sur l’endurance ou sur la force, qu’il soit pratiqué pour le bien-être ou en vue d’une compétition votre alimentation doit y être associée. En effet, la performance est le résultat de l’entraînement et de votre alimentation.

Quels besoins changent?

 Chez tous les sportifs quelle que soit l’activité, les besoins énergétiques sont augmentés. Ils seront déterminés en fonction de la fréquence, de la durée de vos entraînements et de votre métabolisme de base.

En ce qui concerne les macronutriments:

  • les besoins glucidiques sont augmentés (entre 3 et 10g par kilo de  poids par jour),
  • pour les apports protéiques, essentiellement pour les activités de force comme la musculation, une augmentation est nécessaire en période de « sèche ». Il faudra alors privilégier les apports alimentaires mais une supplémentation avec des compléments peut être nécessaire. Cependant cette prise ne devra pas excéder 6 mois d’affilée et la quantité devra être calculée en fonction de votre organisme,
  • les lipides quant à eux seront à apporter en complément de vos besoins énergétiques.

Pour les micronutriments:

Les vitamines et minéraux seront, eux, couverts par une alimentation équilibrée. Donc il n’y a pas besoin de recommandations particulières.

Sans oublier les apports hydriques…

L’eau est le principal constituant de l’organisme. La teneur totale est fonction de la  corpulence, de la masse musculaire et de l’âge. Les besoins sont couverts par les apports alimentaires et la boisson. Les pertes sont représentées par l’urine, la respiration et la transpiration. C’est pourquoi les apports sont augmentés lors d’une activité sportive et d’autant plus s’il fait chaud. N’attendez pas d’avoir soif pour boire. En effet, ce mécanisme est mis en place pour vous avertir que votre organisme est en début de déshydratation.

…Ni le repos!